Vidéo exposition Abordages

Un sujet vidéo produit par France 3 pour l’émission CultureBox, filmé sur les lieux de l’exposition Abordages actuellement à la Fanzinothèque de Poitiers. Avec des extraits d’interview d’Alex Baladi (Renégat), Gautier Ducatez (Turkey Comix) et Cécile Guillemet (Fanzinothèque).

Où l’on continue de s’intéresser à Renégat

Encore trois occurrences sur notre livre de pirates favori.

Sur papier tout d’abord, où Renégat est le troisième livre chroniqué parmi les 450 références du Biblioteca d’août à novembre 2012. Le livre y est indiqué pour lecteurs à partir de 16 ans, mais nous laisserons les percepteurs libertaires que vous êtes, juger de l’opportunité de remettre entre les mains de plus jeunes âmes, l’épique brûlot de notre ami Baladi.

 

La deuxième occurrence est sur le web cette fois, où la librairie Expérience à Lyon en a fait un « dessus de la pile » :

 

Enfin, toujours sur le web, et en particulier sur le site Golden Chronicles, le livre y est présenté avantageusement par Philippe Vanderheyden, à qui l’on doit (entre autres) de pertinentes interventions sur radio Grandpapier.

 

Ah oui, au fait! Vous avait-on dit qu’un ex-libris serait bientôt disponible chez Super Héros à Paris ?

Il est superbe mais il faut se dépêcher : les quantités sont limitées.

 

Puisque c’est votre libraire qui vous le dit !

Après Philippe le libraire qui déclarait son amour de ce livre sur les ondes du service public, deux nouveaux libraires ont craqué à leur tour pour Renégat de Baladi.

Sur le site d’Esprit-BD (Clermont-Ferrand), on peut lire ces propos plus qu’encourageant à la lecture :

« Outre la volupté des rondeurs rendues épaisses par le pinceau précis de Baladi et provoquée par l’architecture des cases qu’un carré vient trancher de temps à autres, c’est l’énergie et la limpidité narrative qui opèrent et captent l’attention. »

Ailleurs, sur le site de la Machine à Lire (à Bordeaux), c’est Valentine la libraire du rayon BD qui commente :

« Les rêveries d’un pirate libertaire…un petit bijou de bande dessinée ! »

Enfin, sur le site de Bodoï, Benjamin Roure déclare à propos du dernier né d’Alex Baladi :

« En même temps qu’un bel hommage au genre, Renégat est un poème funèbre au parfum d’iode, un belle histoire d’amitié, une ode à la liberté et à la tolérance (l’islamophobie est abordée sans détour), une réflexion sur la création littéraire, un songe à la fois doux et douloureux.« 

C’est beau !